Ce navigateur n'est pas compatible avec notre configurateur

Pour une expérience optimal, nous vous conseillons d'utiliser l'un des navigateurs suivants :

  • Microsoft Edge
  • Google Chrome
  • Mozilla Firefox
  • Opéra

Cité du Chocolat

École Gourmet

Billetterie

Boutique

Retrait Boutique

Contact

Bûche de noël : origine & recette

A Noël, le chocolat est dans tous ses états ! On offre aussi bien du chocolat en ballotin, en moulages, en papillote ou dans une bûche de Noël. En Amérique centrale, les mexicains, servent la dinde nappée d’une sauce au chocolat (Mole) lors du repas de réveillon… De quoi réaliser un menu tout chocolat pour Noël !

De la bûche de bois à la bûche en chocolat : toute une histoire

Les origines de la bûche de Noël

La tradition de la bûche à Noël remonte bien avant que n’apparaissent les premiers gâteaux en forme de bûche. En effet, il s’agissait à l’origine d’une véritable bûche, un rondin de bois, brulé dans l’âtre de la cheminée. Il semble que cette tradition païenne soit liée au solstice d’hiver, la nuit la plus longue de l’année. Elle est donc antérieure aux célébrations chrétiennes de Noël.
A l’époque, une énorme bûche était mise dans l’âtre de la cheminée après avoir été bénie. Elle devait se consumer lentement durant toute la nuit pour protéger la maison et ses habitants. Elle devait être suffisamment grosse pour durer jusqu’au lendemain. Dans certaines régions, elle devait même être rallumée soir après soir jusqu’à l’Épiphanie soit 12 jours plus tard !

La bûche symbole de vie et de lumière

En outre, le choix de de la bûche était important. Cette dernière était symbole de vie, de lumière et de purification dans les nuits hantées d’êtres surnaturels. Le choix de l’essence de bois était primordial. Un bûche d’arbre fruitier favorisait l’abondance, ou celle issue d’un arbre robuste comme le chêne ou le hêtre, la force.

Par ailleurs, il fallait un bois qui produise de belles flammes. Plus celles-ci étaient hautes meilleure l’année serait.
La bûche, parfois placée sur un lit de mousse, était bénie. Cela se faisait avec de l’huile, du vin cuit, de l’eau salée ou du miel. Ces offrandes étaient réalisées par le plus vieux et le plus jeune de la famille, symbolisant ainsi la transmission. La mise à feu était l’occasion de recueillement en mémoire des anciens. Il s’agissait là d’un véritable rite. On dit même que les cendres avaient des vertus, des pouvoirs fertilisants. De même, le tison ayant servi à remuer les braises protégeait le foyer de la foudre ou du mauvais sort.

L'utilisation de la bûche change mais la symbolique demeure

Au cours du XIXe siècle, les appareils de chauffage remplacent peu à peu les cheminées. Les bûches de bois deviennent décoratives, avant que certains pâtissiers n’aient l’idée de les transformer en bûches pâtissières. C’est ainsi que la tradition de la bûche de bois devient la une bûche pâtissière. Le décor des bûches se fait alors avec un glaçage au chocolat pour rappeler l’écorce des bûches de bois utilisées autrefois.
Les chocolatiers se sont inspirés des différentes traditions et cultures à travers le monde. Leur créations gourmandes participent à l'esprit gourmand de fêtes qui nous ressemblent.

Découvrez ici la recette de bûche de Noël proposée par l' École gourmet cette année. Une délicieuse bûche au chocolat blond Dulcey, infusée au café et délicatement composée de mandarines. De quoi régalez vos invités en fin de repas avec cette bûche gourmande et légère.

Bûche Dulcey café Mandarine

Si vous ne concevez pas une bûche de Noël sans chocolat, la Cité du Chocolat vous propose une sélection de chocolats de couverture afin de réalisez toutes vos bûches de Noël et entremets.